Célébration des 20 ans de présence de Sanofi en Ouzbékistan [ru] [uz]

S.Exc. Madame Violaine de Villemeur, Ambassadeur de France en Ouzbékistan, a participé à un séminaire organisé à l’occasion des 20 ans de présence de Sanofi dans le pays.

Cinquième groupe pharmaceutique mondial, présent dans 64 pays, Sanofi est la première entreprise du secteur en Ouzbékistan où il est resté sans discontinuité depuis plus de 20 ans. Il avait notamment lancé une chaîne de conditionnement fin 2016 et emploie 65 personnes. En Ouzbékistan, l’entreprise distribue des vaccins, notamment ceux de Sanofi-Pasteur, premier producteur de vaccin au monde, des médicaments pour maladies graves (thrombose par exemple) ou de confort (Maalox, Dépakine, Essential…).

D’autres entreprises pharmaceutiques françaises telles que Servier et Innotech sont également présentes en Ouzbékistan et ont participé au séminaire.

L’Ambassadeur a rappelé l’importance de la politique de recherche et développement en France, où sont effectuées 10% des études internationales en recherche clinique. Depuis 1907, les chercheurs français ont reçu 13 prix Nobel de physiologie ou médecine.

Le développement de l’industrie pharmaceutique est un investissement de longue durée. L’institut Pasteur, qui dépend de Sanofi, lutte depuis la fin du XIXème siècle contre toutes les maladies infectieuses après la mise au point par son fondateur Louis Pasteur du premier vaccin au monde contre la rage, l’institut Pasteur a également été le premier à isoler le VIH en 1983.

Le processus de recherche des molécules, mise au point, essais cliniques et mise sur le marché est long et risqué. Il nécessite des équipes de chercheurs dans la chimie, la génétique, les statistiques… puis il faut conduire les essais cliniques, obtenir les autorisations et former les médecins, et pharmaciens sur l’utilisation et les conditions de distribution, le retour d’expérience.

L’Ambassadeur a salué la création de l’Agence pour le Développement de l’Industrie pharmaceutique après du ministère de la Santé, qui permettra une plus grande transparence dans ce secteur. Ont également été saluées les réformes monétaire et douanière conduites en Ouzbékistan, ainsi que les mesures prises ou annoncées en faveur des investissements et du respect de la propriété intellectuelle.

Dernière modification : 16/07/2018

Haut de page