Infection pulmonaire - Coronavirus Covid-19 (01/07/2020)

Face à la crise liée au coronavirus - Covid-19, les services de l’État et du ministère de l’Europe et des affaires étrangères, votre ambassade en particulier, sont pleinement mobilisés.

Le 11 mars, l’Organisation Mondiale de la Santé a qualifié de « pandémie » l’épidémie de coronavirus Covid-19. A ce jour, plusieurs centaines de milliers de cas ont été confirmés partout dans le monde (liste des pays concernés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies).

Les autorités ouzbèkes ont mis en place un régime de confinement, prolongé jusqu’au 1er août 2020, dont la violation est passible de sanctions administratives et/ou pénales. A partir du 1er juillet 2020, en raison de la détérioration de la situation épidémiologique, les autorités ont renforcé les mesures, qui sont les suivantes :

• La reprise des liaisons aériennes internationales régulières annoncée le 15 juin pour certaines catégories de passagers, n’a pas été mise en œuvre à ce stade. Par ailleurs, un classement des vols, en fonction de la situation sanitaire des pays de provenance, a été introduit :

-  Les vols classés « verts » : les passagers en provenance du Japon, de la Corée du Sud, de la Chine et d’Israël, ayant séjourné dans ces pays durant les 14 derniers jours, ne seront pas soumis au régime de quarantaine à l’arrivée ;
-  Les vols classés « jaunes » : les passagers en provenance des Etats-membres de l’Union européenne, de Malaisie, de Thaïlande et du Singapour, ayant séjourné dans ces pays durant les 14 derniers jours, seront soumis au confinement à domicile pour 14 jours ;
-  Les vols classés « rouges » : les passagers des vols charters de rapatriement en provenance d’autres pays seront placés dans des centres de quarantaine ou hôtels adaptés (à leurs frais) durant 14 jours.
Les catégories suivantes de passagers sont autorisées à pénétrer / quitter le territoire ouzbek : détenteurs des passeports diplomatiques, investisseurs étrangers, personnes ayant besoin de suivre un traitement médical, les étrangers résidant de manière permanente en Ouzbékistan et les citoyens ouzbeks résidant dans les pays tiers, les passagers en transit sur demande de la représentation diplomatique du pays tiers.

• depuis le 7 mai 2020, les codes rouge, jaune et vert sont attribués aux régions, districts et villes ouzbeks, selon leur niveau d’exposition au Covid-19. Les villes de Tachkent, de Samarcande et de Boukhara se trouvent en zone jaune. Consultez la liste publiée par les autorités ouzbèkes, susceptible d’évoluer ;
• la circulation des vols internes, des trains et des bus entre les régions « jaunes » et « vertes » du pays a repris.. Les déplacements entre les régions en véhicule personnel reste restreints (sauf fret, retours dans sa ville de résidence et transport de produits agroalimentaires), à l’exception de Tachkent et de sa région ;
• la circulation des transports publics à Tachkent et dans les capitales régionales est limitée aux bus, la circulation du métro et des taxi-navettes reste suspendue. Le nombre des bus circulant samedi et dimanche est réduit dans les localités classées « rouges » et « jaunes » ;
• les lieux publics suivants demeurent fermés au niveau national : salles de concert, cinémas, théâtres. Les restaurants sont ouverts à partir du 15 juin ;
• le port de masque de protection et utilisation des solutions antiseptiques est obligatoire ;
• dans localités classées « rouges » et « jaunes », le rassemblement de plus de trois personnes (sauf membres de la même famille) est interdit dans tout lieu public et une distance de deux mètres doit être respectée entre les personnes. Les sorties sont interdites entre 23.00 et 7.00 (sauf pour des raisons médicales) ;
• dans les localités classées « rouges », la circulation des véhicules individuels, motos et vélos est autorisée uniquement entre 7.00- 10.00 et 17.00 – 20.00 ; dans les localités « jaunes » entre 06.00 et 22.00, sauf autorisation spéciale. Dans les localités classées « vertes », la circulation de ces transports est autorisée sans restriction ;
• la circulation des taxis est autorisée dans les localités classées « jaunes » et « vertes » (avec passagers uniquement sur la banquette arrière) ;
• dans les localités classées « jaunes » et « vertes », les centres commerciaux, les coiffeurs et les salons de beauté, les hôtels (sauf les auberges) sont autorisés à exercer leur activité en respectant les normes sanitaires. Les sanatoriums, les colonies de vacances, les maisons d’hôtes, les salles de sports sont ouverts uniquement dans les localités classées « vertes ». La température des visiteurs est relevée à l’entrée ;
• les marchés non-alimentaires et les grands centres commerciaux sont fermés samedi et dimanche dans toutes les régions ;
• le tourisme domestique est autorisé entre les localités classées « jaunes » et « vertes » ;
• le régime de confinement, introduit depuis le 1er avril 2020, est maintenu dans les localités classées « rouges ». Il y est interdit aux habitants âgés de plus de 65 ans de quitter leur domicile. Les sorties sont autorisées pour des raisons impératives : alimentation et médicaments dans des commerces/pharmacies situés à proximité du lieu de résidence et trajet domicile – lieu de travail (sur présentation d’attestation). Les sorties de courte durée sont également autorisées à proximité de son lieu de résidence en respectant les règles de distanciation physique et le port de masque obligatoire. Les enfants de moins de 14 ans doivent être accompagnés ;
• les établissements scolaires ne rouvriront pas avant l’été ;
• les administrations ont repris le travail dans les localités classées « jaunes » et « vertes », mais ne reçoivent du public que dans les localités classées « vertes » ;
• la diffusion de fausses informations liées à la situation épidémiologique est passible de sanctions pénales ;
• les visas des citoyens étrangers présents en Ouzbékistan sont automatiquement prorogés jusqu’au 1er septembre 2020. Les citoyens étrangers arrivés en Ouzbékistan sans visa ou avec le visa électronique pour une période déterminée sont également autorisés à rester jusqu’au 1er septembre 2020. Les spécialistes étrangers, arrivés en Ouzbékistan sans visa dans le cadre des projets d’investissements, peuvent obtenir le visa d’entrepreneur sans sortir du pays.

Les mesures adoptées par les autorités ouzbèkes sont évolutives et leur application est variable. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire en Ouzbékistan et dans des pays tiers, les autorités ouzbèkes sont susceptibles de les modifier sans préavis.

Compte tenu de ces mesures, il est par conséquent conseillé :
• aux ressortissants français de différer tout déplacement en Ouzbékistan ;
• aux ressortissants français résidant sur place de se conformer strictement aux exigences des autorités ouzbèkes.

Si vous êtes en difficulté à l’étranger en raison de la crise liée à la pandémie de coronavirus, ayez les bons réflexes

Plus d’informations et de recommandations (en matière d’hygiène notamment) sur la fiche Coronavirus et sur la page Risques sanitaires/Coronavirus

Coronavirus : les réponses à vos questions

Dernière modification : 07/07/2020

Haut de page