Festival international du Jazz en Ouzbékistan (Tachkent, 8 avril – 8 mai 2015)

Le Festival international du Jazz se déroulera en Ouzbékistan du 8 avril au 8 mai 2015. Ce festival sera organisé à l’occasion de la célébration de la Journée internationale du Jazz par le Conservatoire national d’Ouzbékistan, l’Orchestre national de Jazz B. Zakirov et le théâtre Ilkhom avec le soutien et la participation des ambassades des États-Unis, de France, d’Inde et de Lettonie, de l’Association nationale des médias électroniques (NAESMI) et sous l’égide de la Représentation de l’UNESCO en Ouzbékistan.

En novembre 2011, la journée du 30 avril a officiellement été déclarée par l’UNESCO « Journée internationale du Jazz » afin de souligner le rôle de cette musique dans le rapprochement entre les citoyens de tous les pays. En décembre 2012, l’Assemblée générale des Nations Unies a officiellement approuvé la proclamation du 30 avril comme Journée internationale du Jazz.

La journée internationale du Jazz favorise la promotion de la paix, du dialogue interculturel, de la diversité culturelle et du respect des droits de l’homme et de la dignité humaine. La journée internationale de jazz réunit communautés, écoles, artistes, historiens, académicien ainsi qu’amateurs de musique du monde entier pour célébrer et découvrir le jazz et ses racines, sa culture et son impact. Le principal événement de la Journée internationale du jazz se tiendra avec la participation de la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, et du pianiste de jazz légendaire, Thelonious Monk, ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco pour le dialogue interculturel et directeur de l’Institut de jazz. Tous les pays sont invités à s’associer à cette célébration et à rendre hommage au jazz. L’objectif est de créer une communauté globale des hommes qui, à travers le jazz, unissent et construisent le monde. En 2014, la Journée internationale du Jazz a été organisée dans plus de 190 pays du monde.

L’objectif principal du Festival est de permettre aux jazzmen ouzbeks et étrangers de célébrer ensemble cette langue universelle de la paix, de la diversité culturelle et du dialogue interculturel à travers diverses manifestations :
- concerts et jam sessions (improvisation)
- master-classes
- rencontres culturelles

Le Festival international du Jazz en Ouzbékistan sera organisé avec la participation de jazzmen et jazz-bands locaux et étrangers.

L’Orchestre national de jazz (Ouzbékistan) a été créé en 1995 auprès du Palais des arts Turkiston et porte le nom de B. Zakirov. Le répertoire comprend des œuvres de compositeurs tels que D. Gershwin, Duke Ellington, ainsi que des œuvres de compositeurs ouzbeks de renom : I. Akbarov, D. Omonullaev, E. Slikhov, Ch. Ramazanov, D. Ilyasov. Actuellement, l’Orchestre réunit les meilleurs musiciens ouzbeks. Le chanteur et compositeur Mansour Tashmatov est son directeur artistique et soliste principal. Il est « artiste populaire » d’Ouzbékistan et lauréat de plusieurs concours et festivals internationaux. En 2004, l’orchestre a organisé un Festival international du Jazz avec la participation de jazzmen ouzbeks et italiens.

L’ensemble « Jazzirama » (Ouzbékistan) a été fondé en 2011 par des étudiants du Conservatoire national d’Ouzbékistan, le pianiste Sanjar Nafikov et le saxophoniste Saïdmurat Muratov. Leur objectif est de promouvoir la musique folklorique ouzbèke, sa combinaison avec le jazz, la musique avant-gardiste et d’autres styles contemporains. Cela montre que l’art n’a pas de frontières ni de cadres. Les cultures de différents pays peuvent s’interpénétrer, fusionner, s’enrichir de nouvelles palettes sonores. C’est ainsi que sont créés de nouveaux styles, genres et directions.

« The Ari Roland Jazz Quartet » (New York, Etats-Unis) s’inspire du style des années 1930 à 1950, période dite de l’âge d’or du jazz. Son répertoire se compose de morceaux de Charlie Parker, Dizzy Gillespie et Billie Holiday, véritables légendes du genre, ainsi que de compositions originales, saluées par la critique. Outre ses représentations à New York, cette formation effectue de nombreuses tournées. Elle dirige également des programmes internationaux rassemblant autour du jazz de jeunes musiciens d’horizons très divers. « The Ari Roland Jazz Quartet » s’est déjà rendu en Ouzbékistan en décembre 2009 pour un concert de jazz.

L’ensemble « Sitar Fusion » est conduit par Pandit Prateek Chaudhuri, artiste de renom, qui est actuellement un des éminents joueurs de sitar en Inde. La musique de cet ensemble s’inspire de la tradition classique indienne. Le jeu de Chaudhuri sur les cordes de sitar transmet un mélange de grâce de fluidité et de maîtrise.

Pierre de Bethmann (France) est professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP). Il a régulièrement joué avec le 4tet Moutin Reunion, David El-Malek, Stéphane Huchard, Pierrick Pedron, Rosario Giuliani, Géraldine Laurent. En plus de son investissement constant dans le monde du jazz contemporain, il a eu l’occasion de participer à d’autres types de projets musicaux, et ainsi de tourner avec le chanteur américain James Taylor en 1998 et 1999, le chanteur réunionnais Danyel Waro en 2002 et 2003, la chanteuse brésilienne Marcia Maria entre 2006 et 2008, ou de jouer avec le compositeur et organiste Thierry Escaich. Il a enregistré 10 albums comme directeur ou co-directeur (Prysm et Ilium). Il est lauréat de nombreux prix et récompenses musicales : Victoires du jazz en 2008 – Album de l’année (Oui), Prix Django Reinhardt 2004 – Musicien Français de l’année, Django d’Or 1998 – Formation de l’année (Prysm), Premier prix du Concours de La Défense 1994.

Le Xylem TRIO (Lettonie) a un répertoire très varié, avec des arrangements originaux et modernes, allant de la musique classique (Johann Sebastian Bach, Georg Friedrich Haendel, etc.) au folklore, en passant par le jazz et la musique de films.. Les arrangeurs sont les musiciens eux-mêmes, mêlant éléments musicaux classiques, académiques, et jazz. Le Xylem TRIO se produit régulièrement en Lettonie, dans les plus grandes salles de concert. Ils collaborent avec les organisateurs du Latvijas Koncerti, les radios et télévisions nationales. Leur premier album intitulé « La lettre de Noël » (enregistré avec le compositeur Raimnods Tigulis) a remporté le Prix letton de la musique en 2009 dans la catégorie « Meilleur album de musique originale pour le cinéma et le théâtre ». En 2010 le Xylem TRIO a enregistré un album « L’humeur de Gia Kancheli », qui a reçu le Prix letton de la musique en 2010 dans les catégories « Meilleur album de musique originale pour le cinéma et le théâtre » et « Meilleure révélation ».

Dernière modification : 27/04/2015

Haut de page