L’AFD et le Gouvernement ouzbek tiennent leurs premières consultations bilatérales annuelles à Tachkent [ru] [uz]

Les premières consultations bilatérales annuelles entre l’Agence française de développement (AFD) et le Gouvernement de la République d’Ouzbékistan ont eu lieu à Tachkent le 23 mai 2018. La réunion était co-présidée par le vice-président du comité d’État pour les investissements, M. Shukhrat Vafaev, l’Ambassadeur de France en Ouzbékistan, Mme Violaine de Villemeur, et le directeur adjoint du département Asie de l’AFD, M. Jean-Claude Pires. Les consultations ont été suivies d’un entretien avec le Vice-premier ministre et président du comité d’État pour les Investissements, M. Sukhrob Kholmuradov, le 25 mai 2018.

L’objectif des consultations était d’échanger de vues sur les fortes convergences entre la stratégie de développement du Gouvernement ouzbek pour la période 2017-2021 et la stratégie de l’AFD pour l’Asie. Ce fut également l’occasion de discuter de la mise en œuvre du premier projet financé par l’AFD en Ouzbékistan, projet de gestion des déchets solides dans la ville de Samarcande, cofinancé par l’Union européenne.

Les consultations bilatérales ont réuni les agences d’Etat et les ministères ouzbeks afin de consolider le portefeuille de projets de l’AFD pour la période 2018-2021 construit depuis les discussions entre le Ministre ouzbek des Affaires étrangères, M. Abdulaziz Kamilov, et le Directeur général de l’AFD, M. Rémi Rioux, en 2017 à Paris.

Le portefeuille discuté, pour un montant global de plus de 600 millions d’euros, couvre divers secteurs, y compris le tourisme, l’assainissement et l’approvisionnement en eau, la modernisation et la construction de centrales hydroélectriques, les facilités de financement pour l’agriculture et l’élevage, la modernisation des systèmes de chauffage dans la région de Tachkent, le prêt de politique publique pour soutenir les réformes en cours menées par le Gouvernement. L’AFD est prête à engager 150 millions d’euros par an, en plus des subventions octroyées par l’Union européenne au titre de la « Facilité d’investissement pour l’Asie centrale ».

Le bureau de représentation régional de l’AFD à Tachkent est désormais accrédité par le ministère des Affaires étrangères de l’Ouzbékistan en février et officiellement inauguré le 23 mai après les consultations bilatérales annuelles. « Ces consultations ont été très productives et je me sens honoré de célébrer ce moment très important afin de construire une coopération à long terme entre l’AFD et l’Ouzbékistan » a déclaré Jean-Claude Pires.

Les participants des consultations bilatérales annuelles entre l'AFD et le Gouvernement ouzbek
Premières consultations bilatérales annuelles entre l'AFD et le Gouvernement ouzbek
M. Jozan, chef du bureau de représentation régional de l'AFD à Tachkent
M. Shukhrat Vafaev, Vice-président du comité d'État pour les investissements (à droite), Mme Violaine de Villemeur, Ambassadeur de France en Ouzbékistan, M. Jean-Claude Pires, directeur adjoint du département Asie de l'AFD (à gauche)

L’Agence française de développement est une institution financière publique, soutenue par le Gouvernement français. Il s’engage à améliorer la vie quotidienne, à promouvoir la croissance économique et le développement durable dans les pays en développement et émergents. L’AFD finance et soutient des projets dans 108 pays à travers son réseau de 85 agences avec un engagement de 10,4 milliards d’euros en 2017. L’AFD mène des projets dans 18 pays d’Asie dans les domaines de l’agriculture et sécurité alimentaire, environnement et ressources naturelles, eau et assainissement , infrastructure et développement urbain. Il travaille en étroite collaboration avec ses partenaires financiers, tels que l’Union européenne, la Banque mondiale et la Banque asiatique de développement.

Dernière modification : 27/06/2018

Haut de page