Résidence à la Cité internationale des arts à Paris

L’artiste ouzbèke, Inna Sandler, a effectué une résidence de trois mois (3 avril – 29 juin) à la Cité internationale des arts, à Paris. Au cours de son séjour, elle a réalisé une vingtaine de tableaux dans le cadre d’une série intitulée « Dada » (l’image du cheval de bois – celui de manège ou cheval à bascule). Ces œuvres ont été exposées à Paris, le 16 juin dernier, et le seront prochainement à Tachkent.

Signalons qu’un autre artiste ouzbek, Jamol Usmanov, peintre et plasticien, a également effectué cette année un séjour de trois mois à la Cité internationale des arts, à Paris.

La Cité internationale des arts accueille chaque année, dans ses 324 ateliers, plus d’un millier d’artistes en provenance d’une cinquantaine de pays. Plusieurs artistes ouzbeks ont déjà profité de cette facilité à l’invitation de l’ambassade et de l’Institut français de Paris, les derniers en date étant Bobur Ismailov et Julia Drobova.

Inna Sandler
Inna Sandler
Un des tableaux dans le cadre d'une série intitulée « Dada »

Dernière modification : 03/07/2015

Haut de page